Legitimacy

"I have the right and the duty to live my life fully in harmony with my soul."

Legitimacy.
Legitimacy, that word that has resonated in my head for so long.
Legitimacy… that terrible word that encompasses all these questions that keep coming back and forth again and again…
Am i able? Who am I to do this or to say that? Can I really heal / help / inspire / create or is it the product of my ego? Did I really come to settle for this or can I create something more powerful, purer, more conscious?

And above all this question: am I an impostor or am I legitimate to be in the place where I am?
My intention for this year 2020 is to finally accept my place in the universe.

You know that little voice that comes up with new ideas when you walk your dog, do the dishes or take your shower. These discreet ideas, in general projects that would mean leaving your comfort zone. Ideas that come up regularly, but each time you sweep your mind as soon as you return to active mode.
What if these ideas were your way? What if you follow that little voice that tells you you could do more? Create more? Share more? or would you rather tell you to move, leave your job or your man was the voice of your soul, or of your guides who are simply trying to point you in the direction that suits you?

And of course, the active woman that we are, with our obligations and our responsibilities always postpones to later.
In my case, why waste time writing an article on spirituality if I am a tattoo artist? Why do research in psychology and personal development and want to share my experience when it is my life, and no-one care about my life, right? Why would I want to create mindful art in order to make people more conscious instead of just doing my job, making a living, taking care of my little family and taking one day off per week?

To answer all these questions that come back non stop in my head I wanted to take the problem from the roots  and understand what it is to be legitimate and why we tend to feel “impostor” when we follow that little internal voice.

To begin with, what is this word “Legitimate”?
Etymology: from the Latin legitimus, fixed by laws, consistent with laws.

Well we are f***ed then! Given the political, economic, and ECOLOGICAL chao that we are experiencing, I will be sincere, I do not want to be legitimate in the eyes of the laws that still govern our world today, I do not want to get into the huts of our patriarch society and based on ever more profit at the expense of the rest. Or that you can put a label on me to put me in a category.

And necessarily, I am not likely to feel legitimate in a society which has difficulty recognizing half of humanity (yes I am talking about women) as a separate entity, with its rights, skills and aspirations.
And with all the doubts and questions that this wonderful society and its customs have written in our blood since the first day of our lives. We are « just women, ultra sensitive, crazy and bipolar », they say. Thank you for the background which gives us good confidence!

And what if our legitimacy was to accept before anything else that we are different? Different from what our whole society and our past experience is based on. That we are women in a world governed by men. And no Human with a capital H, does not really include women in practice… 
And if to feel legitimate we simply had to accept our doubts, our cycles, our little inner voice and above all our crazyness.

We cannot feel legitimate in a framework which does value us correctly, we cannot feel comfortable in an environment which does not accept you fully for who you are.

So let’s go back to the beginning, why do I feel like an impostor?
Maybe just because I am trying to live a life that corresponds to the customs and principles of a world that is not in harmony with my inner self.

Let’s understand that each soul that wakes up and begins to listen to its small inner voice will be confronted with these questions, these doubts that come from itself, from how we compare ourself to others and from external opinions.
This step of accepting one’s place in the world, in the universe, of feeling legitimate is probably the most important. Indeed, when we really understand that we have nothing to prove to others, nether to ourselves, nothing can destabilize us, this is how our inner strength and our radiance are born.

So let’s start by respecting ourselves, respecting our plans, our aspirations and our ideas. Because if tomorrow we want to feel totally legitimate in our life and on this planet, we must start by being legitimate towards ourselves and listen to our soul and this little inner voice.

Womoon tarot card

And finally I will share with you the tarot card that gave me the strength to write this article, and to listen to my little inner voice that keeps telling me to write more, to study more, to travel more, not to stay in my daily “mail, design, tattoo” rhythm.

Thank you Womoon for your oracle on the Sacred Feminine and all the strength and inspiration that can bring me every day.


I realize myself and I take action.


Why wait until everything is aligned or perfect to finally dare to take action and thrive in a relationship or a career that makes you vibrate? Find in you this little flame, this fire that animates and boosts you. You are the change and you have all the cards in your hands, so take the first step!

Ritual:
Do you get up every morning with a smile and motivation? Do you feel fulfilled professionally and personally? What would you change if you had a magic wand?
Make a list of all the things you would like to change and do before the end of the year or month.

You are able to tick all the boxes, believe in yourself!

 

Big thanks to you.
I hope this article has given you the inspiration and motivation you need for today. I am very grateful that you read me to the end, with my grammatical errors and my language not always very correct.
I wish you a wonderful day, with a lot of love.

Légitimité.
Légitimité, ce mot qui résonne dans ma tête depuis tellement de temps.
Légitimité… ce gros mot qui englobe toutes ces questions qui reviennent et reviennent encore et encore…
Suis-je capable ? Qui suis-je pour faire ceci ou pour dire cela? Puis-je réellement soigner/aider/inspirer/créer ou est-ce le fruit de mon égo ? Suis-je vraiment venue pour me contenter de ça ou puis-je créer quelque chose de plus puissant, plus pure, plus conscient ?

Et surtout cette question : suis-je un imposteur ou suis-je légitime d’être à la place où je suis ou souhaiterai être ?
Mon intention pour cette année 2020 est d’enfin prendre et accepter ma place dans l’univers.

Vous savez cette petite voix qui vient vous suggérer des nouvelles idées quand vous promenez votre chien, faite la vaisselle ou prennez votre douche. Ces idées discrètes, en général des projets qui voudraient dire sortir de sa zone de confort. Des idées qui reviennent régulièrement, mais qui à chaque fois vous balayez de votre esprit dès que vous revenez en mode active.
Et si ces idées étaient votre chemin ? Et si suivre cette petite voix qui vous dit que vous pourriez faire plus ? Créer plus ? Partager plus ? ou bien carrément vous dire de déménager, quitter votre boulot ou votre homme était la voix de votre âme, ou de vos guides qui tentent simplement de vous orienter dans la direction qui vous correspond ? 


Et forcément, la femme active que nous sommes, avec nos obligations et nos responsabilités repousse toujours à plus tard.
Dans mon cas, pourquoi perdre du temps à écrire un article sur la spiritualité si je suis tatoueuse ? Pourquoi faire des recherches de psychologie et le développement personnelle et vouloir partager mon expérience alors que c’est ma vie, et tout le monde s’en fou de ma vie, non ? Pourquoi vouloir créer un art en pleine conscience afin de réveiller les esprits au lieu de simplement faire mon travail, gagner ma vie, m’occuper de ma petite famille et prendre un jour de congé par semaine ?

Pour répondre à toutes ces questions qui reviennent non stop dans ma tête j’ai voulu prendre le taureau par les cornes et comprendre ce que c’est d’être légitime et pourquoi on a tendance à se sentir “imposteur” lorsque l’on suit cette petite voix interne.

Pour commencer, quel est ce mot “Légitime”?
Etymologie : du latin legitimus, fixé par les lois, conforme aux lois.

Et bah on est mal barré alors ! Vu le chao politique, économique, et ÉCOLOGIQUE que l’on vit, je vais être sincère, je n’ai pas envie d’être légitimes au yeux des lois qui régissent encore notre monde actuel, je n’ai pas envie de rentrer dans les cases de notre société patriarche et basée sur toujours plus de profit au détriment du reste. Ni qu’on puisse me mettre une étiquette dessus afin de me ranger dans un catégorie.

Et forcément, je risque pas de me sentir légitime dans une société qui a du mal à reconnaître la moitié de l’humanité (oui je parle des femmes) comme une entité propre, avec ses droits, des compétences et ses aspirations.
Et avec tous les doutes et remises en questions que cette merveilleuse société et ses moeurs nous ont inscrit dans notre sang depuis le premier jour de notre vie. Nous ne sommes “que des femmes, des folles ultras sensibles et bipolaire”, qu’ils disent. Merci pour le background qui donne bien confiance en nous !

Et justement si notre légitimité c’était d’accepter avant toute chose que nous sommes différentes ? Différente de sur quoi toute notre société et notre apprentissage est basé. Que nous sommes des femmes dans un monde régit par des hommes. Et que non Homme avec un grand H, n’inclut pas les femmes.
Et si pour nous sentir légitime on devait tout simplement accepter nos doutes, nos cycles, notre petite voix intérieur et surtout notre folie.

On ne peut pas se sentir légitime dans un cadre qui nous prend pas en compte à notre juste valeur, on peut pas se sentir à l’aise dans un environnement qui de base ne t’acceptes pas pour qui tu es.

Donc reprenons du début, pourquoi je me sens comme un imposteur (et oui encore un mot qui n’existe pas au féminin, détail qui pousse à la réflexion) ?
Peut être tout simplement parce que je tente de vivre une vie qui correspond au moeurs et principes d’un monde qui n’est pas en accord avec mon moi-intérieur.

Comprenons que chaque âme qui s’éveille et commence à écouter sa petite voix intérieur sera confrontée à ces interrogations, à ces doutes qui proviennent de soi-même, de comment on se compare aux autres et des opinions extérieurs.
Cette étape d’accepter sa place dans le monde, dans l’univers, de se sentir légitime est sans doute la plus importante. En effet, lorsque l’on a vraiment compris que l’on a rien à prouver aux autres, ni à soi-même, plus rien ne peut nous déstabiliser, c’est ainsi que naissent notre force intérieur et notre rayonnement. 


Donc commençons par nous respecter nous même, respecter nos envies, nos aspirations et nos idées. Parce que si demain on veut se sentir totalement légitime dans notre vie et sur cette planète, on doit commencer par être légitime envers soi-même et écouter notre âme et cette petite voix intérieur.

Womoon tarot cardEt pour finir je vais partager avec vous la carte qui m’a donné la force d’écrire cet article, et d’écouter ma petite voix intérieur qui n’arrête pas de me dire d’écrire plus, d’étudier plus, de voyager plus, de pas rester dans mon rythme “mail, design, tatouage” quotidien.

Merci Womoon pour votre oracle sur le Féminin Sacré et toute la force et inspiration qui peut m’apporter chaque jour.


Je me réalise et je passe à l’action.


Pourquoi attendre que tout soit aligné ou parfait pour enfin oser passer à l’action et t’épanouir dans une relation ou une carrière qui te fait vibrer ? Retrouve en toi cette petite flamme, ce feu qui t’anime et te booste. Tu es le changement et tu as toutes les cartes en mains, alors fait le premier pas !

Rituel :
Te lèves-tu tous les matins avec le sourire et la motivation ? Te sens-tu épanouie professionnellement et personnellement ? Que changerais-tu si tu avais une baguette magique ?
Rédige une liste de toutes les choses que tu voudrais changer et faire avant la fin de l’année ou du mois. Tu es capable de cocher toutes les cases, crois-en toi !

Mille merci à vous. 
J’espère que cet article vous a plus et transmis l’inspiration et la motivation nécessaire pour aujourd’hui. Je suis très reconnaissante que vous m’ayez lu jusqu’au bout, avec mes fautes de grammaire et mon language pas toujours très correcte. 
Je vous souhaite une magnifique journée, avec beaucoup d’amour.

 

Reggae In the Morning

GET LOST

In Aljezur

There are two ways to travel :
  • Just come, look, photography and leave…
  • Go, see, feel and live …

I chose the second one. Less places visited, but more memories and feelings on my heart!

I HAD THE PROJECT TO VISIT THE WORLD, BUT I LOST MYSELF ON THE WAY… AND THAT WAS THE BEST PLAN I NEVER HAD!

TRAVEL: GREAT WORD, GREAT EXPERIENCE…
TRAVELING ALONE: ​​DOUBLE WORD, DOUBLE EXPERIENCE!!!
AND YES FOR ONCE 1 + 1 = 2 HAHAHA

But to travel alone means to spend more time being alone… With yourself!
And then is when you say « thanks mum for giving me a brain that works » and that works well, maybe too well!
And that’s how I started my travel with my thoughts box! Yes, the one that makes you to have existential questions at 3 o’clock in the morning, the one who makes you feel so broken in seeing that amazing landscape!

THE 5 STAGES OF THE « LOST EXPERIENCE »:

  1. Start with a good existential crisis, one you don’t control, with tears and unnecessary questions… Even more pathetic if it’s in a dream landscape like magnificent white sand beach and turquoise sea… Take out the handkerchiefs and the Waterproof mascara!

  2. Once the stage « I aaaaaaaam a lost wreck, whaaaaat I am doing wiiiiiith my liiifeeeee »is gone, go for a ride in the small town of the corner… First find a good chocolate ice cream or 2 liters of organic peach juice, according to the tastes!

    You must know how to feed your mind with good values ​​especially when everything else seems very crazy!

  3. Walk like a lost soul in the streets of this unknown area… Attention! Takes care to look like confident: bottle of juice tight against you like « my precious », watch the evolution of your feet, smile…forget to smile, today you’re not in the mood!

  4. And that’s when … life is well done!

    A car, two young people and this sentence « you look like lost, you want to come to a barbecue? »

    « My mom told me not to talk to strangers and even less accept their propositions… » Shit! I missed this chapter of my education!

    I just selected the course on « FOLLOW YOUR INSTINCT »!

  5. A barbecue, good people, people who share, who are from here and well present and not just a pretty picture on a postcard, basic stories but stories from here… For a moment, few hours I was part of HERE…I felt present and alive in Aljezur, a small village of Algarve…

I lost myself in the present and I lived 3 days here.

Tenia el proyecto de visitar el mundo, me he perdido en camino … Y fue el mejor plan que he tenido!

Viajar: palabra grande, una gran experiencia …
Viajar solo: palabra doble, doble experiencia !!!
Y sí, por una vez 1 + 1 = 2 jajaja

Pero viajar solo es también pasar doble de tiempo siendo solo … con uno mismo !  
Y es a este momento que dices « gracias mamá por darme un cerebro que funciona » y funciona bien, o incluso demasiado bien !
Es así que empecé mi viaje con mi maleta de pensamientos !

Sí, sí la que te hace hacerte preguntas existenciales a las 3 de la mañana, la que te deja echa mierda en plena tarde llorando adelante de paisajes espectaculares !

Los 5 pasos de « getting lost »:

  1. Hazte una buena crisis de nervios, la que no controlas, con lágrimas y preguntas inútiles … Aún más patética si está en un hermoso lugar con paisaje de playa blanca y mar turquesa … saca los pañuelos y máscara waterproof!

  2. Una vez que el paso « Que perdiiiiiida estoy, que c*** estooooooy haciiiiiando de mi viiiida «  paso, vete a dar un paseo por allí, en el pueblo del lado por ejemplo… Buscate un buen helado de chocolate o 2 litros de zumo de melocotón bio, según los gustos !
    Hay que alimentar su ser con valores fiables especialmente cuando todo lo demás parece irse a la mierda!

  3. Deambula como un alma perdida en las calles de esta zona desconocida … Muestra lo seguro que te sientes : botella de jugo apretada contra el pecho « miiiii tresoroooo » mirando al vacío o el seguimiento de la evolución de sus pies, sonrie … olvidate de sonreír, no lo llevas bien hoy!

  4. Y es en ese momento que … la vida está bien hecho!
    Un coche, dos jovenes y esta frase « pareces perdida, quieres venir a una barbacoa? »
    « Mi mamá me dijo que no hablara con extraños, y mucho menos aceptar sus propuestas … » Maldita sea! He perdido ese capítulo de mi educación!
    Me recuerdo solo del curso de « sigo mi instinto! »

  5. Una barbacoa, buena gente y sobre todo gente que comparten su vida, que son aquí y no sólo una bonita imagen en una postal, historias banales pero historias de aquí.
    Durantes unas horas hice parte de este AQUI … me sentí presente y viva en Aljezur pequeño pueblo del Algarve …

Me perdí en camino y he vivido aquí tres días.

J’AVAIS POUR PROJET DE VISITER LE MONDE, JE M’Y SUIS PERDUE… ET CE FUT LE MEILLEUR PLAN QUE J’AI JAMAIS EU !

Voyager : grand mot, grande expérience…
Voyager seul : double mot, double expérience !!!
Et oui pour une fois 1+1 = 2 hahaha

Mais voyager seul c’est aussi deux fois plus de temps pour être seul… Avec soi-même !
Et c’est à ce moment que tu dis « merci maman de m’avoir donner un cerveau qui fonctionne » et qui fonctionne bien, voir même trop bien !
Et voilà comment j’ai entrepris mon voyage en compagnie de ma boîte à pensées ! Oui oui celle qui te fait avoir des questions existentielles à 3h du mat, où des coups de mou en pleine aprem devant un paysage à couper le souffle !

LES 5 ÉTAPES DE LA « LOST EXPERIENCE » :

  1. Fais toi une bonne crise existentielle, celle que tu ne contrôles pas, avec larmes et questions inutiles… Encore plus pathétique si c’est dans un paysage de rêve genre magnifique plage de sable blanc et mer turquoise… sortez les mouchoirs et le mascara waterproof !

  2. Une fois l’étape « je suuuuuiiiiiiis une épave perduuuuue, mais qu’eeeeeest ce que je suis en train de faaaaaaire de ma viiiiiie », vas donc faire un tour dans le bled du coin… Une bonne glace au chocolat ou 2 litres de jus de pêche Bio, selon les goûts !

    Il faut savoir nourrir son être de valeurs sûres surtout quand tout le reste semble partir en cacahouète !

  3. Déambule tel une âme perdue dans les rues de cette zone inconnue… Attention prend soin d’avoir l’air sûr de toi : bouteille de jus bien serrée contre toi « mooooon préciiiieux », regard dans le vide ou surveillant l’évolution de tes pieds, sourire de … oublie de sourire, aujourd’hui t’es pas d’humeur !

  4. Et c’est à ce moment là que… la vie est bien faite !

    Une voiture, deux jeunes de mon âge et cette phrase « t’as l’air perdue, tu veux venir à un barbecue ? »

    « Ma maman m’a dit de pas parler à des inconnus et encore moins d’accepter leurs propositions… » Merde ! J’ai du louper ce chapitre de mon éducation !

    J’ai juste retenu le cours sur « SUIS TON INSTINCT » !

  5. Un barbecue, des gens bien et surtout des gens qui vivent, qui partagent, qui sont d’ici et bien présent et non pas juste une jolie image sur une carte postale, des histoires banales mais des histoires d’ici, et l’instant de quelques heures j’ai fait partie d’ICI… Je me suis sentie présente et vivante à Aljezur, petit village de Algarve…

Je me suis perdue dans le présent et j’ai vécu 3 jours ici.

OPELCORSA // VANLIFE

TRAVELING

With your small Opel Corsa

IS BETTER TO NEVER START IF NOT YOU WILL NEVER STOP! 
NO FREEDOM, ALL ALONE WITHOUT MEETING NEW PEOPLE, NEVER HAVING NEW OPPORTUNITIES… YOU HAVE TO THINK BY YOURSELF AND ONLY YOURSELF FOR ORGANIZE YOUR DAY AND YOUR FUTURE… 
 

1- To live in his Opel is not to know where his house is.

But you are sure to find your room, in your small cockpit no risk of going wrong. Once the car is well organized, you are sure to travel light … BACK TO ESSENTIAL! 
The snail never complained about his house!!!

2 – To live in its Corsa is to live enclosed in a small space

Living in a Corsa is living in a tiny space… How to say that your living space is 1.70 meters by 0.70 wide… It is on that view like that is not top. Too bad that in summer, outside, on the Atlantic coast, it’s not livable outside!

3 – Living in Corsa is living isolated

Small car, possibility to pass discreetly to almost everywhere, always way to find a parking… S***!!! And my statue of  » Hippies  » where is it?
A young 25-year-old girl on the road, she is not going to have a social life!

4 – Those who live in a van are very lazy person

Nomads are good for nothing. They do not work and make the sleeve in the street… For a creative like me, visiting as many places, meeting so many people and having to talk with locals to find my way, leaves me without any matter to create designs and cross professional opportunities.

5 – Living in Corsica is extremely expensive.

But yes, living in a Corsa means no longer pay rent, electricity bills… Just petrol and juice in the Wi-Fi bar!!!

And if the car breaks down … With an old Opel Corsa it’s sure to cost you an arm, ironically of course!

6 – To live in Corsa is to give up washing is to have no hygiene

S***! I need to wash my hair at sunset on a deserted beach… To have my skin all tanned and hair naturally blonde!
I want to feel the shower gel every day and have white skin like a baby’s ass!

7 – No projects, too much freedom for new opportunities.

And yes, life is like that… As soon as one chooses a profession, one has no more right to leave it. As soon as you choose a house, it is for life. Every decision you make you can no longer reverse… It’s the same for the nomads! Everything is about improvisation and doing exactly what you want! Too restrictive!

1- Vivir en su Opel no es saber dónde está su casa.

Pero estás seguro de encontrar tu habitación, en tu pequeña cabina no hay riesgo de ir mal. Una vez que el coche está bien organizado, está seguro de viajar … CON EL ESENCIAL! El caracol nunca se quejó de su casa !!!

2 – Vivir en su Corsa es vivir encerrado en un pequeño espacio

Vivir en corsa es vivir en un espacio pequeño … ¿Cómo decir que su espacio de vida es de 1,70 metros por 0,70 de ancho … En esa vista como que no mola mucho. Lástima que en verano, fuera, en la costa atlántica, no es guay por nada!

3 – Vivir en Corsa es vivir aislado

Pequeño coche, posibilidad de pasar discretamente en casi todas partes, siempre manera de encontrar un parking, QUE PUTADA !!! Y mi estatuto de  » Hippies  » donde esta?
Seguro que una joven de 25 años viajando, no tiene vida social!

4 – Los que viven en una Corsa son unos grandes perezosos

Los nómadas son buenos para nada. No trabajan y hacen la manga en la calle Para un creativo como yo, visitar tantos lugares, conocer tantas personas y tener que hablar con los lugareños para encontrar mi camino me deja sin ningún asunto para crear diseños y oportunidades cruzadas profesional.

5 – Vivir en Corsa es extremadamente caro.

Pero sí, viviendo en Corsa significa que ya no pagar alquiler, factura de electricidad … sólo gasolina y zumo en el bar wifi !!!

Y si el coche se descompone … Con un viejo Opel Corsa te costará un brazo, ¡ irónia!

6 – Vivir en Corsa es dejar de lavarse 

Mierda, la necesidad de lavar mi pelo al atardecer en una playa desierta … Tener la piel toda morena y el pelo naturalmente rubio!
Quiero sentir el gel de ducha todos los días y tienen la piel blanca como el culo de un bebé yo!

7 – No hay proyectos, demasiada libertad para nuevas oportunidades.

Y sí, la vida es así … Tan pronto como se elige una profesión, uno no tiene más derecho a dejarla. Tan pronto como usted elija una casa es para toda la vida. Cada decisión que usted hace no puede volver a invertir … ¡Es lo mismo para los nómadas! Todo es sobre la improvisación y hacer exactamente lo que quieres! ¡Demasiado restrictivo!

1- Vivre dans son Opel c’est ne plus savoir où se trouve sa maison.

Mais vous êtes sûr de retrouver votre chambre, dans votre petit habitacle pas de risque de vous tromper de porte. Une fois la voiture bien organisée, vous êtes sûr de voyager léger… RETOUR À L’ESSENTIEL ! L’escargot ne s’est jamais plaint de sa maison !!!

2 – Vivre dans sa Corsa c’est vivre enfermé dans un petit espace

Vivre en corsa c’est vivre dans un tout petit espace… Comment dire que votre espace vital est de 1,70 mètre sur 0,70 de large… C’est sûr que vue comme ça c’est pas top. Dommage que en été, dehors, sur la côte atlantique, c’est pas vivable dehors !

3 – Vivre en Corsa c’est vivre isolé

Petite voiture, possibilité de passer discrètement à-peu-près partout, toujours moyen de trouver un parking, MERDE !!! Et mon statue de ‘’Hippies’’ il est où ?
C’est sûr que une jeune nénette de 25 ans sur la route, ça n’a aucune vie sociale !

4 – Ceux qui vivent en Corsa sont de grosses feignasses

Les nomades sont des bons à rien. Ils ne travaillent pas et font la manche dans la rue… Pour une créative comme moi, visiter autant de lieu, rencontrer autant de monde et devoir parler avec les locaux pour trouver mon chemin me laisse sans aucune matière pour créer des designs et croiser des opportunités professionnelles.

5 – Vivre en Corsa coûte extrêmement cher.

Mais oui, vivre en Corsa veut dire ne plus payer de loyer, de facture d’électricité… Juste l’essence et le petit jus de fruit dans le bar à wifi !!!

Et si la voiture tombe en panne… Avec une vieille Opel Corsa c’est sûr que ça risque de vous coûter un bras, en toute ironie bien sur !

6 – Vivre en Corsa c’est renoncer à se laver, c’est n’avoir aucune hygiène

Merde, besoin de me laver les cheveux au couché de soleil sur une plage déserte … Devoir supporter d’avoir la peau couleur caramel et les cheveux naturellement blond !
Je veux sentir le gel douche chaque jour et avoir la peau blanche comme le cul d’un bébé moi !

7 – Pas de projets, trop de liberté pour les nouvelles opportunités.

Et oui, la vie est comme ça… Dès qu’on choisit un métier on n’a plus le droit de le quitter. Dès qu’on choisit une maison c’est pour la vie. Chaque décision que vous faites vous ne pouvez plus faire marche arrière… C’est pareil pour les nomades ! Tout est question d’improvisation et de faire exactement ce dont tu as envie ! Trop contraignant !